Deux nouvelles entrées dans le Hall of Spam : Free et Théâtre On Line

Spam

Ce billet inaugure donc cette catégorie dédiée à toutes les entreprises qui auront la mauvaise idée de vendre mes données sans mon accord...

Grosse déception pour Free

Free, dirigée par le bouillonnant Xavier Niel via le groupe Iliad, est une société que je respecte beaucoup, malgré une qualité de service parfois capricieuse et un SAV pouvant s'avérer catastrophique. Je leur suis pourtant fidèle depuis 2002, date de réception de ma Freebox v1, qui rendît l'âme en ce terrible été caniculaire de 2003.

Bref... voilà que Free, pour la première fois, a vendu mon adresse e-mail ainsi que mon nom et mon prénom à la société Yuseo, qui m'a gentillement envoyé un spam une invitation à participer à une étude 100% en ligne (je cite) destinée à évaluer des sites internet de supermarchés en ligne. Yuseo officie pour le compte de l'Observatoire e-Performance avec le saint patronage de la Fevad et envoyé via la société (?) LRSM PUBLICATIONS qui n'en serait pas à ses premiers errements...

Du beau linge, donc. Au passage, on se délectera de la contrepartie offerte :

  1. Yuseo s'engage à reverser 1,5 € par participant à une ONG (belle initiative)
  2. Mais comme nous sommes tous des êtres cupides, un tirage au sort est organisé afin de gagner une télé LCD de 102 cm ;-)

Vous aimez aller au théâtre ? Pariez sur le bon cheval !

Quel rapport entre une activité qui sent le souffre mais a le vent en poupe - les paris en ligne - et le noble théâtre me diriez-vous ? Je n'en sais fichtre rien, mais la société qui gère le site Théâtre On Line le sait, elle, puisqu'elle a gentillement (tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil) vendu mon adresse e-mail à Turfez.com, qu'on peut donc classer dans la catégorie des clients "je savais pas, m'sieur, j'vous jure".

Comment Théâtre On Line gère-t-elle les données de ses clients (dont je fais bien sûr partie) ? Et bien il suffit de lire leurs CGV :

Nous ne commercialisons pas ni ne communiquons vos données personnelles à des tiers, tels que des partenaires, des fournisseurs ou des sponsors. Toutefois, si nous choisissions à l'avenir de le faire, vous en seriez préalablement informé dans les Conditions Générales d'Utilisation ou lors de la collecte même de ces données, par exemple lorsque vous remplissez un formulaire.

Faut-il que la crise soit si forte pour que ces sociétés, dont le business model ne me semble pas être fondé sur l'e-mailing de masse aveugle, embêtent à ce point leurs gentils clients ?

MAJ du 20/09/09 : Ce n'est pas Free mais bien Canal+ qui a communiqué mon adresse e-mail à Yuseo. Toutes mes excuses à Free et à Xavier Niel. ;-)

Mention spéciale à Yuseo qui a fait preuve de réactivité et de professionnalisme, ce qui n'est pas le cas de Canal+ dont j'attends encore les explications. Théâtre On Line a aussi pris la chose très au sérieux et m'a tout de suite répondu, mais ceci fera l'objet d'un prochain billet.

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Capture d'écran du site Promo-Shopping, copyright Net Lead, tous droits réservés

Spammé par Net Lead via Assurland

Net Lead fait son entrée dans le Hall of Spam à travers le site Assurland et le prestataire A7 Emailing, qui aura fait « fuiter » une adresse e-mail.

Lire la suite

Capture d'écran du site Advertise Me, tous droits réservés

Advertise Me, fournisseur de FENAREF

Une nouvelle fois le tandem société d'affiliation marketing/spammeur permet l'envoi massif de courriels non sollicités. Une nouvelle fois des acteurs bien connus sont identifiés.

Lire la suite