Vialet Point Org

Blog personnel de Guillaume Vialet : Web, e-mailing, lutte contre le spam, personal data, musique numérique...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Se former au HTML5

Le couple du milieu des années 2000, le XHTML et le CSS2 a laissé la place à un nouveau tandem : HTML5 et CSS3. Si ce dernier étend les fonctionnalités des feuilles de styles, HTML5 introduit une petite révolution en matière de conception de sites et d'applications Web.

Billet sponsorisé par Technologia.

Logo officiel du HTML5Contrairement à XHTML qui a rendu obsolète de nombreuses balises et pouvait être perçu comme une simplification et une normalisation du code HTML, HTML5 introduit de nouveaux éléments : header, nav, footer, canvas, figure, etc. Qui sont eux-mêmes dotés de nombreux attributs.

La nouvelle norme HTML5 n'étant encore qu'en phase de développement auprès du consortium W3C, l'implémentation de la syntaxe n'est que partielle, même si souvent très poussée, auprès des principaux navigateurs du marché. Pour tester votre browser, faites-lui passer ce petit test.

Mais HTML5 n'est pas simplement une évolution de la syntaxe hypertexte que l'on connaît, mais plutôt un agrégat de nouvelles technologies et fonctionnalités qui associent le Web, les jeux, le multimédia, les applications au sein d'un environnement cross-platform très prometteur. On y retrouve ainsi les éléments aujourd'hui indispensables de ce qu'on appelle vulgairement le « Web 2.0 » : DOM, Javascript et les API.

Afin de se plonger dans les méandres de HTML5, il existe de nombreuses ressources : gratuites sur le Web, de très bons ouvrages, des formations en ligne, etc. Elles sont d'autant plus accessibles si vous disposez déjà d'un bon niveau en HTML4 ou XHTML.

Les spécifications officielles

Tout d'abord, rien ne vaut une bonne lecture des spécifications en cours. Bien qu'elles soient rédigées dans un style peu digeste et faisant de nombreuses digressions, elles sont néanmoins complètes et parfois accompagnés d'exemples.

La lecture de livres spécialisés

Les spécifications officielles, toutes complètes soient-elles, ne peuvent se substituer à un discours progressif et pédagogique, ce qu'offrent les ouvrages spécialisés. J'en ai retenu deux, complémentaires : HTML 5, une référence pour le développement Web et CSS avancées de Rodolphe Rimelé et Raphaël Goetter, tous deux présents dans la Collection Blanche des éditions Eyrolles et régulièrement actualisés. Si nécessaire, on pourra prolonger la lecture en se plongeant dans l'ouvrage plus spécialisé Développer des jeux en HTML5 et JavaScript.

Une formation professionnelle

Il existe aussi de nombreuses formations en ligne adaptées à ce langage, notamment celles de Technologia. Certaines sont aussi poussées par des sociétés comme Microsoft dont le support des standards du Web n'est pourtant pas la panacée.

Tutoriels en ligne

Il ne manque pas d'introductions et de tutoriels en ligne. J'en retiendrai deux : Apprenez à créer votre site web avec HTML5 et CSS3 de l'excellent Site du Zéro (qui édite aussi des livres sur ce sujet) et HTML5 Rocks qui est une mine d'informations plutôt qu'un guide pédagogique.

En matière d'introduction pure et dure, orientez-vous vers le site W3Schools disponible en anglais seulement (une controverse existe à son sujet).

Enfin, rien ne vaut un vrai projet qui vous servira de support à votre apprentissage et expérimentations : trouvez-vous un sujet et explorez-le avec HTML5 !

Billet sponsorisé par Technologia.

Guillaume

Auteur : Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

Les commentaires sont fermés


no attachment



À voir également

Logotype OVH - Copyright OVH - Webactus.net

Quand OVH filtre ses e-mails sans avertissement

Contrairement au descriptif de ses offres, OVH filtre systématiquement et silencieusement les e-mails en mutualisé. Explications.

Lire la suite

nic.es.png

Changement des coordonnées du propriétaire pour un domaine .es

De nombreux bureau d'enregistrement (registrars) proposent le dépôt de noms de domaine espagnols, le plus répandu étant le .es. Malheureusement, la gestion des coordonnées du propriétaire du service se fait directement auprès du registre.

Lire la suite