Comment se prépare une newsletter ?

Oui, encore eux. Non, ni mon ex ni ma belle-mère ne travaillent pour eux. Pire, je suis client.

Cette conversation totalement imaginaire a lieu entre « The Boss » et « Le P'tit stagiaire », les deux protagonistes de cette tragédie estivale. Les dates, la méthodologie et les envois sont hélas véridiques...

7 juillet 2009 : Acte I

The Boss : Les chiffres sont vraiment mauvais, faut faire quelque chose.

Le P'tit stagiaire : Heu... une newsletter ?

The Boss : Quelle idée géniale ! Bon, faut juste passer par une société plus complaisante...

Le P'tit stagiaire : Complaisante comment ?

The Boss : Qui ne se pose pas trop de questions sur la provenance des e-mails à router (faut tout leur apprendre à ces stagiaires !). Prépare-moi un envoi qu'on balancera sur notre base de données. Non attend, prends les adresses collectées ces 6 derniers mois pour être sûr de ratisser large.

Le P'tit stagiaire : Ok Boss ! Mais faudra quand même un mécanisme de désinscription, non ?...

The Boss : Mouais... Tu vas me pondre un petit script PHP qui balance un e-mail de confirmation, pas la peine de le relier à notre base, pas l'temps et ils n'y verront que du feu ;-) Tu leur écris un truc bien senti, par exemple : Nous avons bien pris en compte votre désincription à notre Newsletter. Elle est effective dès maintenant.

Le P''tit stagiaire : Z'êtes le meilleur, Boss !

14 juillet 2009 : Acte II

The Boss : Bon, j'ai vu les chiffres de l'envoi du 7 juillet, c'est vraiment pas terrible. On va fêter à notre façon la Fête Nationale en re-balançant notre newsletter.

Le P'tit stagiaire : La même ?! Sur une nouvelle liste d'adresses ?

The Boss : Mais non, il est fou, trop cher, on utilisera la même ! Et recycle-moi la newsletter du 7 juillet, ils n'y verront que du feu (bis). Aller, zou !

Le P'tit stagiaire : Et ceux qui se sont désinscrits entre-temps ?

The Boss : Au pire on leur expliquera que "ça prend du temps", que "c'est techniquement compliqué" et "que c'est long de contacter son prestataire afin de mettre à jour la base".

Le P'tit stagiaire : Mais ils vont nous répondre qu'il suffit de ne pas faire d'envois aussi rapprochés ?

The Boss : Te pose pas trop de questions... Des e-mails ils en reçoivent des brouettées, alors un de plus...

Ecran de désinscription à la newletter Chaud-Devant

27 juillet 2009 : Acte III

The Boss : Décidément, j'y comprends plus rien, nos taux de transfo font la tronche. C'est la crise... On va pousser un nouvel e-mailing, on a un super menu à 18 euros !

Le P'tit stagiaire : Heu...

The Boss : Je te vois venir avec tes scrupules. Aller, balance-moi ça aux mêmes, de toute façon la moitié était en vacances en juillet et ils n'ont probablement rien reçu. Et puis ce sont nos clients, merde ! Mais passe par notre prestataire habituel, qu'on se fasse plus discrets...

10 septembre 2009 : Acte IV

The Boss : Tant qu'à faire, tu m'en envois un p'tit pour notre site Allo Apéro, sur la même base bien sûr, je le sens bien ce coup-ci.

Le P'tit stagiaire : Ok Boss ! Z'êtes vraiment le meilleur !

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Universal Blu-ray Pure Audio - courtesy CNET.fr

Universal Music voyage dans le passé avec le Blu-ray Pure Audio

Écouter Zazie en 24 bits/96 kHz devait manquer aux audiophiles purs et durs pour qu'Universal Music se dise qu'il était temps de lancer une gamme de Blu-ray audio savamment baptisée Pure Audio. Vraie nouveauté ou bien redite des Super CD ou autres DVD audio ?

Lire la suite

Capture d'écran de la publicité Sosh sur Facebook

Quand Facebook vous prend pour un panneau publicitaire

Ces dernières années, le réseau des réseaux n'a eu de cesse d'expérimenter de nouvelles formes de publicité afin de monétiser l'énorme activité de ses membres. Au point parfois de transformer critique en publicité intrusive.

Lire la suite