Fidéliser ses clients grâce au mobile avec Shopkick

Shopkick

Un des grands problèmes d'un Foursquare est le mélange entre réseau social et marketing (points de vente, coupons de réduction, etc.) : ces deux composantes se mélangent justement très mal (tout comme un message publicitaire trop criant sur Facebook).

Le problème d'un Groupon, c'est qu'il ne récompense pas la fidélité mais les casual shoppers ou pire, ceux qui ne courent qu'après les réductions.

Shopkick est une sorte de mixe entre un Foursquare-like et Groupon. Le principe est simple : vous gagnez des points à chaque fois que vous entrez dans un magasin participant à l'opération. Simple !

Pour ce faire, vous devez installer une petite application sur votre iPhone ou votre Android, et franchir le seuil de votre magasin préféré. Un récepteur installé dans la boutique se charge du reste.

Ces points peuvent ensuite être échangés contre des bons de réduction, des cartes iTunes, des crédits Facebook, et bien d'aures choses. Et, bien entendu, sous la forme de cash back lors d'un futur achat.

Les points accumulés vous aident à passer à des niveaux supérieurs (façon jeux-vidéo), passages qui vous permettent alors de multiplier vos gains, accéder à des bonus (comme des remises spéciales), etc.

Ecran application Shopkick

Best Buy, Macy's, American Eagle, Sports Authority et Simon Malls (qui serait la plus grosse chaîne de malls aux États-Unis) font partie des clients de Shopkick ayant déjà déployé capteurs et offres associées.

La société, crée en juin 2009, a déjà levé 20 millions de dollars et s'est lancée en août dernier. La vidéo de présentation vous décrira le concept côté client.

Cette application est donc clairement orientée fidélisation et n'est pas une application faussement sociale qui en masquerait les aspects marketings. On imagine sans peine l'énorme potentiel de ce dispositif (qui doit aussi pouvoir attirer le chaland se baladant dans le mall...).

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Vie privée

Vers plus de protection de nos données

Deux annonces sont tombées coup sur coup qui vont dans le sens d'un renforcement de la protection des données personnelles : la gratuité de la liste rouge signant la fin de Pacitel et un renforcement de la loi Informatique et libertés.

Lire la suite

adblock-plus.jpg

Adblock Plus et les régies publicitaires

Billet-réponse au débat qui a opposé Kai Recke, responsable juridique d'Eyeo, éditeur d'Adblock Plus et Cyril Zimmermann, président d'Hi-Media et à l'article écrit par Frédéric Montagnon, fondateur de Secret Media.

Lire la suite