De K Vern Street à Jump Communication

Capture d'écran du site jump-communication.com

Des e-mailings anonymes

K Vern Street est une société dont l'activité principale est l'envoi de courriers indésirables dont vous avez sans doute déjà été victime. Un billet a d'ailleurs déjà été consacré à cette « agence Web » dans ces colonnes.

La société implantée sur l'Ile Maurice est dirigée par Pierre Gougeon semble aussi liée à un certain Denis Ledoux.

C'est cette même personne qui déclare diriger l'entité Jump Communication qui spam à nouveau une adresse e-mail captée de manière totalement illicite et depuis exploitée commercialement sans aucun moyen de s'y opposer.

Nos fichiers proviennent principalement de questionnaires ciblés, mis en place sur le Web. Nos fichiers sont régulièrement réactualisés, et nous refusons tout échange de fichiers. (source : jump-communication.com)

Cette fois-ci, Jump Communication serait une société domiciliée à Paris :

10, rue du Colisée
75008 PARIS
France
Téléphone : +33 1 79 97 40 24
E-mail : d.ledoux@jump-communication.com

Cependant, il n'est fait nullement référence à un numéro d'enregistrement de société, de numéro de TVA ou de numéro de déclaration de fichier auprès de la CNIL. Je n'ai trouvé aucune trace d'une société appelée « Jump Communication » au registre du commerce et des sociétés.

D'après le site Web de Jump Communication, la société serait liée à une entité basée au Canada ainsi qu'au Maroc (via LEADTOOLS SARL qui semble être la plateforme de routage), pays qui de par son extra-territorialité européenne est une importante source de bases de données illicites qui s'écoulent ensuite sur le marché français.

Aucune mention légale n'est présente dans les e-mailings eux-mêmes qui pourrait révéler à l'internaute l'identité de la plateforme de routage, du propriétaire de la base de données ou encore de la régie publicitaire. Seul l'annonceur est exposé.

Tarifs pratiqués par Jump Communication

Denis Ledoux dispose d'un profil sur le réseau social LinkedIn où l'on apprend qu'il serait lui-même basé à Hong Kong. Ce personnage n'en est pas à son premier coup d'essai, certains articles le concernant remontent en effet à 2000, notamment « Le spammeur contrarié » qui concernait la société depuis liquidée SKYTUR.

Pas de spam sans noms de domaine...

Les noms de domaine utilisés par Jump Communication sont comme à l'accoutumé très nombreux et tous protégés contre une éventuelle recherche de propriété. En voici une petite liste :

  • category4you-market.eu
  • popular-traffic-leads.eu
  • the-wondfull-plateforme15.eu
  • proweb-market25.eu
  • day-leads-market.eu
  • best-leads-market.eu
  • best-market.ovh
  • administrative-leads-users.eu
  • haut-delivrey-market.eu
  • national-leads-market.eu
  • kind-traffic4you.eu
  • pmaplus110.eu
  • php303.eu
  • tip-match-top15.eu
  • aliveleads-tools.eu
  • opend-communication-platform.eu
  • working-leads-market.eu
  • the-right-tools4you.eu
  • market4you-wonderful.eu

Ces noms de domaine sont déposés en France auprès de société comme Gandi, OVH, Online.net qui ont bien sûr toutes été prévenues. Suspendre tous ces domaines permettrait de couper immédiatement la source de rémunération de Jump Communication.

Enfin, la plateforme de sous-domaines uni.me a aussi été utilisée, toujours dans un souci de protéger la réputation et l'identité de l'expéditeur de ces spams (mais pas la vôtre bien entendu).

...ni sans argent, avec la complicité des régies publicitaires

Le nerf du spam, c'est bien entendu l'argent. Et ces campagnes publicitaires routées dans la plus totale illégalité bénéficient de grands annonceurs : La Poste, Opel, Sodexo, Total, Orange, Google, IKEA... En voici un petit exemple :

Publicité pour Total par TouchVibes envoyée par Jump Communication

Elles proviennent toutes de la société TouchVibes avec laquelle j'ai déjà eu affaire puisqu'elle travaille depuis au moins une année avec K Vern Street Communication.

Je leur avais en effet adressé une plainte en septembre 2013 qui avait alors abouti à un mea-culpa de Pierre Gougeon, m'expliquant que l'adresse e-mail spammée avait été « obtenue auprès du site wsdata.com, qui référence tous les noms de domaines (sic) ». Et bien sûr effacée.

Visuel agence TouchVibes, tous droits réservésTouchVibes se présente comme « la première plateforme de marketing à la performance dédiée au B2B (Mailing B2B, Display, SEM, Blog, Comparateur, SEO...) ».

Elle est notamment dirigée par Benoît Sillard, après son rachat par le groupe CCM et originellement fondée par Bertrand Patriarca.

L'acquisition de Touchvibes va permettre à notre régie, CCM Benchmark Advertising, de proposer une offre à la performance à nos clients. Nous pourrons, ainsi, répondre à tous leurs besoins. En période de crise, c’est fondamental et cela renforce notre crédibilité sur un marché tendu (Benoît Sillard, P-Dg de CCM Benchmark).

Capture d'écan - Notre vision de la performance BtoB - Touchvibes

Pour information, CCM Benchmark a réalisé en 2012 plus de 30 millions d'euros de chiffre d'affaires, selon Wikipédia, un groupe qui cherche aujourd'hui à se vendre entre 200 et 250 millions d'euros.

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Capture d'écran du site Promo-Shopping, copyright Net Lead, tous droits réservés

Spammé par Net Lead via Assurland

Net Lead fait son entrée dans le Hall of Spam à travers le site Assurland et le prestataire A7 Emailing, qui aura fait « fuiter » une adresse e-mail.

Lire la suite

Capture d'écran du site Advertise Me, tous droits réservés

Advertise Me, fournisseur de FENAREF

Une nouvelle fois le tandem société d'affiliation marketing/spammeur permet l'envoi massif de courriels non sollicités. Une nouvelle fois des acteurs bien connus sont identifiés.

Lire la suite