Lee Miller au Jeu de Paume

Une représentation phallique de la femme :

Femme phallus

J'ai eu le plaisir de découvrir la femme qui se cachait derrière quelques clichés célèbres, comme celle du piano détruit pendant le Blitz allemand sur Londres, entre 1940 et 1941.

Piano

Reporter de guerre, d'ailleurs seule femme accréditée et présente sur le front, elle livrera des clichés bouleversants sur le camp de concentration de Buchenwald, ainsi qu'à Munich, en se faisant prendre en photo dans la baignoire d'Adolf Hitler... Totalement insolite !

Baignoire

Une légende m'a toutefois interpelé, non pas sur le plan artistique, mais historique. La photo, prise en 1945, montre le cadavre de ce qui est décrit comme étant un gardien (du camp de Dachau), mais l'uniforme de cet homme noyé dans un canal, se rapproche plus de celui d'un Waffen SS : j'en veux pour preuve le camouflage dit petits pois de sa tenue :

Dead Body

Un exemple de l'uniforme SS vers la fin de la guerre (ici des Finlandais) :

Uniforme SS

L'exposition laisse le visiteur quelque peu sur sa faim, on se demande pourquoi Lee Miller mit fin à sa carrière en 1948, alors qu'elle fut extrêmement moderne et riche tout au long de sa vie.

L'Art de Lee Miller, du 21 octobre 2008 au 04 janvier 2009 au Jeu de Paume.

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Logotype officiel de l'IRI

De la data à la révolution numérique

Le 18 juin dernier avait lieu la conférence Cultural Data organisée par l'IRI au Centre Pompidou, en collaboration avec l'ANR dans le cadre des rencontres Muséologie, muséographie et nouvelles formes d’adresse au public. J'y ai retenu une chose essentielle.

Lire la suite

Richard Averdon - The Family

Rétrospective Richard Avedon au Jeu de Paume

J'ai eu la chance d'aller voir la rétrospective consacrée au photographe Richard Avedon, organisée au Jeu de Paume à Paris.

Lire la suite