Licence globale en 2012, Guvera, MXP4 et dématérialisation

Des nouvelles de MXP4

En avril dernier, MXP4 lançait Bopler Games, un jeu musical sur Facebook. Depuis 3 mois, l’application, actuellement en bêta publique, a regroupé presque 200 000 utilisateurs « sans marketing et avec une base catalogue très faible au démarrage », a confié Albin Serviant, son CEO, à TechCrunch.

Billet à lire sur TechCrunch France

Martine Aubry propose une licence globale de 2 € par mois...

La candidate à la primaire socialiste a réaffirmé sa volonté d'abroger la Hadopi et de lui substituer un système de contribution sur les abonnements à Internet. Son coût ? Deux euros par mois et par abonné, soit un budget d'un demi-milliard d'euros par an sur une base de 20 millions d'abonnés en France.

A lire sur 01net.

...projet qui n'a pas tardé à faire réagir les labels de musique

Premières concernées par les mesures de lutte contre le téléchargement illégal, les maisons de disques analysent la proposition de Martine Aubry (voir ci-dessus) de remplacer la loi Hadopi par une contribution mensuelle de deux euros de la part des abonnés à Internet. (Analyse est un bien grand mot : le P-Dg d'Universal Music trouve 40 millions d'euros de budget quand d'autres voient un demi-milliard, soit plus de deux fois le marché de la musique enregistrée en France, ndla).

Lire l'article sur le site des Inrocks

Musique à la Fnac : moins en boutique, plus sur le Web

En réaction à des performances décevantes, le nouveau P-Dg de la Fnac, Alexandre Bompard, a dévoilé mardi un plan stratégique à 5 ans, « Fnac 2015 ». Développement du réseau, réorganisation des espaces, renouvellement du concept magasin, tels sont les axes forts de ce plan, où la musique occupera une place de choix (non plus en magasin, mais en ligne sur Fnac.com, ndla).

La suite sur le site de l'IRMA et lire la brève sur Musique Info

Spotify : « Future of music is access, not ownership »

J'ai un peu envie de dire « amen » aux paroles de Daniel Ek, P-Dg de Spotify, relevées par CNN jeudi dernier. Bien que prêchant évidemment pour sa paroisse, il répète une nouvelle fois ce que beaucoup refusent d'admettre (un peu comme pour le MP3 à la fin des années 90). La musique n'est plus une question de possession d'un objet mais bien un service : on accède à travers des devices, des tuyaux, à « sa » bibliothèque musicale. Et on ne reviendra plus en arrière.

Comme le disait @Valery__, on collectionne des playlists et non plus des fichiers (et encore moins des disques).

A lire sur le site de CNN

Hadopi: « La loi rend le citoyen lambda responsable »

Sécuriser sa connexion, les Labs d'Hadopi, le rôle de la Haute autorité, l'affaire TMG... Eric Walter, secrétaire général de la Hadopi a répondu aux questions des internautes de L'Express qui nous en livre le compte-rendu.

Lire l'article sur le site de l'Express

Guvera se lance dans les daily deals

thumb_introducing_deals.jpgLa firme australienne Guvera, spécialisée dans le téléchargement gratuit financé par la publicité, diversifie encore ses activités et les modes de rémunération de la musique en cédant au sirènes des daily deals.

La start-up proposera très bientôt (en fait les 1ères offres ont été envoyées dans la nuit) un nouveau service calqué sur le « modèle » Groupon. A chaque « deal du jour » souscrit, l'internaute bénéficiera de crédits - des dollars semble-t-il - que l'on suppose ensuite convertibles en musique téléchargeable.

Voir l'annonce officielle (newsletter du 21 juillet) et le site dédié à ce service

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Caputre d'écran du service RadioSearchEngine - courtesy radiosurvivor.com

Deezer aux États-Unis, Spotify s'arme

Avec un peu de retard, voici la nouvelle revue de presse de l'industrie du disque.

Lire la suite

Daniel Marhely (Deezer) - D.R.

Des vinyles, des CD numérisés et encore des lois

Revue de presse de l'industrie du disque et de ses acteurs à l'heure du numérique.

Lire la suite