Le triste héritage de Wantuno

Wantuno La société avait fait appel à Emailvision afin de repomper gérer sa base d'abonnés.

Et bien c'est avec joie qu'après près de deux ans de silence complet, je reçois de la pub par e-mail depuis vendredi dernier pour Rip Curl, Aigle, Kookaï...

Quel rapport me direz-vous ? Les adresses utilisées par ces annonceurs et Emailvision proviennent tout simplement des fonds de tiroirs de Wantuno. Encore un bel exemple de récupération stupide d'adresses e-mail. A votre avis comment ai-je apprécié la pertinence de ces envois ? Au final, c'est l'annonceur qui est directement pénalisé par les méthodes douteuses d'acteurs du Net.

Bien entendu, impossible de se connecter à l'espace client de Wantuno, la seule chose à faire étant de se désinscrire de la mailing-list commerciale d'Emailvision. On notera l'ironique message en fin de pub (Rip Curl, Aigle) :

Vous recevez ce message parce que vous nous avez communiqué votre adresse e-mail.

Ou plus drôle encore (Kookaï) :

Vous recevez cette offre car vous avez accepté de recevoir des offres de la part de Kookaï. Vos informations personnelles n'ont pas été transmises (sic).

Faut-il rappeler les principes de la LCEN aux responsables de ces sites et services ? Ou à Emailvision la charte du SNCD dont il est adhérant ? ;-)

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Universal Blu-ray Pure Audio - courtesy CNET.fr

Universal Music voyage dans le passé avec le Blu-ray Pure Audio

Écouter Zazie en 24 bits/96 kHz devait manquer aux audiophiles purs et durs pour qu'Universal Music se dise qu'il était temps de lancer une gamme de Blu-ray audio savamment baptisée Pure Audio. Vraie nouveauté ou bien redite des Super CD ou autres DVD audio ?

Lire la suite

Capture d'écran de la publicité Sosh sur Facebook

Quand Facebook vous prend pour un panneau publicitaire

Ces dernières années, le réseau des réseaux n'a eu de cesse d'expérimenter de nouvelles formes de publicité afin de monétiser l'énorme activité de ses membres. Au point parfois de transformer critique en publicité intrusive.

Lire la suite