Du spam tu n'enverras pas à tes clients

Pourtant la terre ne s'arrête pas de tourner quand on ne parle plus d'elle. Et je continue de recevoir des e-mails non sollicités de sociétés qui devraient pourtant se sentir très concernées par législation en vigueur.

Samsung & la newsletter perpétuelle

Commençons par Samsung, qui ne sait manifestement pas ce qu'est l'opt-out et qui me fait le plaisir de m'envoyer sa newsletter malgré mes désabonnements réguliers depuis plus d'un an - sans aucun effet, bien entendu.

Les responsables techniques ne font pas grand cas des formulaires de désinscription, pourtant un seul dysfonctionnement suffit généralement à transformer un client ou ancien client en internaute mécontent et hostile à la marque...

Préférences de réception des newsletters de Samsung

Au nom de la Rose

Ce fleuriste, que j'avais cessé d'utiliser en... 2007 suite à des erreurs et retards de livraisons répétés, s'est subitement mis à m'envoyer ses spam newsletters le 15 avril dernier. Et malgré mes désinscriptions répétées, j'en aurais reçu 4 en moins d'un mois. La encore, un formulaire de désinscription défaillant ?

Petite subtilité dans le réglage des opt-in de ce vépéciste, j'étais en opt-out pour la newsletter mais pas pour les envois concernant le Club Au nom de la Rose. Sur les 4 envois, un seul concernait ce club, justement... ;-)

Comptoir de l'Homme & « KINGO LOTTO »

Plus troublant, j'ai reçu une e-mail de phishing sur mon adresse Comptoir de l'Homme le 2 mai dernier, en double exemplaire, avec ce message :

Nous vous contactons par la présente lettre pour vous informer de votre gain à la KINGO LOTTO, ceci n'étant donc pas un Spam ni un virus, veuillez trouver en fichier joint votre notification de gain.

Pour toutes réclamations de votre gain, entrer en contact direct Email : etude_maitre_kassy_michel@hotmail.fr

Faut-il préciser que l'e-mail vient d'Abidjan ? J'ai immédiatement contacté Comptoir de l'Homme qui a pris très au sérieux ma demande en y répondant tout aussi rapidement (c'est le point positif) mais curieusement, alors que je ne la recevais (pas ?) plus, je me suis retrouvé ré-abonné à leur newsletter !

Comptoir de l'Homme

Le 8 mai, je devais en effet recevoir un premier e-mail commercial (Ce Week End -20% sur votre Soin ou Parfum au Choix) suivi de trois autres envois et autant de confirmations de désinscription, comme en atteste l'écran ci-dessus.

La dernière newsletter datant du 22 mai et mon premier désabonnement du 8, bien entendu.

Smartbox & Codage

Et pour finir, l'honorable société Smartbox aurait semble-t-il vendu ou communiqué les adresses e-mail de ses clients.

J'ai en effet reçu un e-mail marketing hébergé et relayé par l'agence lyonnaise poWOW pour la marque cannoise Codage, dont le site est hébergé par OVH.

Je n'ai même plus envie de leur demander comment et pourquoi mon e-mail s'est retrouvé dans leur base d'envoi... Quoiqu'il en soit, je serais référencé dans la base de données www.mycodage.com, comme le précise en caractères minuscules le spam courriel de poWOW.

Spam MyCodage.com

Mise à jour du 29 mai 2010 : Las ! Comptoir de l'Homme m'a adressé une énième newsletter ce matin et... son catalogue par courrier postal ! C'est ce qui s'appelle un très mauvais timing ;-)

Mise à jour du 16 juin 2010 : merci à Amandine de Codage (www.mycodage.com) de m'avoir adressé un petit message explicatif suite à la lecture de ce billet.

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Capture d'écran du site Promo-Shopping, copyright Net Lead, tous droits réservés

Spammé par Net Lead via Assurland

Net Lead fait son entrée dans le Hall of Spam à travers le site Assurland et le prestataire A7 Emailing, qui aura fait « fuiter » une adresse e-mail.

Lire la suite

Capture d'écran du site Advertise Me, tous droits réservés

Advertise Me, fournisseur de FENAREF

Une nouvelle fois le tandem société d'affiliation marketing/spammeur permet l'envoi massif de courriels non sollicités. Une nouvelle fois des acteurs bien connus sont identifiés.

Lire la suite