A la découverte de Free All Music

Lancé début 2010, Free All Music, le concurrent anglophone des français Beezik ou MyFanGroup, et piloté par Richard Nailling, ambitionne d'apporter une véritable alternative – gratuite comme le règle le veut – au téléchargement illégal, le tout reposant sur les sempiternels revenus publicitaires. What else? me diriez-vous.

Des services similaires

Free All Music se positionne donc sur le même « marché » que l'Australien Guvera.com ou son confrère américain Music Interactive.

Ce projet, propulsé outre-Atlantique par Universal Music nous révèle quelques un de ces principes de fonctionnements. Découverte.

Splash screen

Afin d'améliorer le taux de transformation de visiteurs en utilisateurs du service, Free All Music a opté pour une solution radicale mais aujourd'hui très populaire : seuls les membres de Facebook pourront accéder au site, via le protocole d'identification Facebook Connect.

Home page

Après avoir saisi son identifiant et mot de passe Facebook, le site nous oblige à cliquer sur le bouton I like, qui publiera sur votre Wall Facebook un lien indiquant à tous vos amis que vous aimez Free All Music, offrant ainsi au site et à son sponsor la possibilité de promouvoir le service auprès de centaines de personnes à chaque inscription.

La valeur du titre offert est alors convertie en visibilité et éventuellement en audience sur la page Facebook de la marque.

Connexion Facebook

Je précise que j'ai choisi Katy Perry au hasard, la présentation des titres n'étant pas le point fort du site ;-)

Le résultat visible sur Facebook :

Facebook Like

Chaque téléchargement de titre est sponsorisé - ici par exemple American Express - et se fait sans même visionner de publicité (je n'ai cependant pas réussi à récupérer le titre MP3, peut-être que le filtrage régional se faisant précisément à ce moment là).

Remerciements

Enfin, un seul téléchargement semble possible à l'heure actuelle, même plus d'un mois après le premier. Le projet lui-même semble très peu actif.

Vers un nouveau modèle ?

Un catalogue réduit à sa simple expression et proposant 8 thématiques (Pop, Rock, Hip-Hop/Rap, Alternative, Country, Latin, Jazz, R&B/Soul), une interface minimaliste et l'absence de tout contenu sont à l'heure actuelle la marque de fabrique de Free All Music.

Il est intéressant de voir émerger des services se reposant tout ou partie sur les réseaux sociaux - Facebook pour Free All Music ou MySpace pour Music Interactive - et capitalisent sur la popularité et l'audience de ces sites afin de revaloriser un modèle publicitaire difficilement apte à financer un titre à 80 centimes.

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Fnac Jukebox, tous droits réservés

Fnac Jukebox, nouvelle offre de streaming audio

Après avoir cédé depuis plus d'un an à Apple le soin de proposer du téléchargement de musique à ses clients, la Fnac a cédé aux sirènes de la mode en lançant il y a quelques semaines son « Jukebox », une offre de streaming audio par abonnement.

Lire la suite

Cover Facebook de Deezer, tous droits réservés

Deezer et ses utilisateurs fantômes

Alors que se tient en ce moment à Cannes le MIDEM où les acteurs du marché de la musique enregistrée se retrouvent et devisent, intéressons-nous à Deezer et plus particulièrement au couple qu'il forme avec Facebook en matière de recrutement de membres.

Lire la suite