Riesel vs Deezer, Wax Tailor vs Facebook, Deezer vs Universal Music

J'aurais pu ajouter à ce titre P2P vs ayants droit. C'est la nouvelle revue de presse de l'industrie de la musique numérique.

Le partage de fichier ne serait pas le vrai problème

Le partage de fichiers en P2P est la bête noire des ayants droit et la cause de tous les maux de l'industrie du divertissement. Cet avis n'est cependant pas partagé par tous. Une voix contradictoire nous vient de la société de télécom Ericsson, par l'intermédiaire de Rene Summer, Director of Government and Industry Relations, pour qui les modèles économiques dépassés sont la réelle cause (et le partage de fichier la conséquence) de leurs problèmes.

Lire la suite sur Torrent Freak (billet en anglais)

Piratage : « Il faut s'attaquer au direct download » (Marc Guez)

Limitation de Deezer et de Spotify, Hadopi, direct download… Marc Guez, directeur général de la SCPP, qui représente les maisons de disques, commente l'actualité pour 01net.

A lire sur 01net.

Wax Tailor versus Facebook… ça n’arrive pas qu’aux autres

Le compositeur d'électro-hip-hop Wax Tailor a eu une très mauvaise surprise : sa page Facebook, qui ne comptait pas moins de 146 000 fans, ainsi que son profil personnel avec lequel il gérait sa fan page, ont été supprimés. Sans aucun avertissement de la part de Facebook ni aucun moyen d'obtenir son rétablissement, ni même une explication. Un exemple d'unilatéralisme qui attend beaucoup d'artistes et de marques sur les réseaux sociaux.

Lire le billet de Virginie Berger

De la musique à volonté sur espace.mu

Depuis quelques années, le secteur français de la radio du service public canadien (Radio-Canada) avait transformé ses antennes dédiées à la musique classique avec Espace Musique. Un son plus moderne et plus éclectique faisant place à tous les genres de musique, y compris les musiques du monde et les musiques émergentes. Ces derniers jours, Radio-Canada a lancé une extension Web de son Espace Musique : Espace.mu.

Article à lire sur Locita

Universal et Deezer devant les tribunaux mardi, le streaming gratuit meurt à petit feu...

Confrontée à un ultimatum d'Universal Music France, qui menace de lui retirer son catalogue, la start-up française Deezer pourrait n'avoir d’autre option stratégique, dans les mois qui viennent, que d’abdiquer son modèle de streaming gratuit à la demande financé par la publicité pour assurer sa survie, ce qui s'apparenterait à un enterrement pur et simple de ce modèle. La major a porté l'affaire devant les tribunaux. L'audience en référée est prévue ce mardi 5 juillet.

Lire le billet de Philippe Astor sur ElectronLibre.info et cette brève du même blog

« Que Deezer fasse donc de la radio ! »

C'est un peu la fable de la cigale et la fourmi à la sauce musique numérique... :-) A moins de 24 heures de la tenue du référé d'Universal Music contre la startup Deezer, alors que dans la profession il se dit que cette histoire n'est que poudre aux yeux et que les deux sociétés n'auraient jamais cessé leur collaboration, Yves Riesel, P-dg d'Abeille Musique et de Qobuz, redouble de critiques à l'égard du modèle économique du site de streaming sur son blog. Vous chantiez ? J'en suis fort aise. Eh bien ! Dansez maintenant.

Lire le billet d'Yves Riesel sur son nouveau blog

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Caputre d'écran du service RadioSearchEngine - courtesy radiosurvivor.com

Deezer aux États-Unis, Spotify s'arme

Avec un peu de retard, voici la nouvelle revue de presse de l'industrie du disque.

Lire la suite

Daniel Marhely (Deezer) - D.R.

Des vinyles, des CD numérisés et encore des lois

Revue de presse de l'industrie du disque et de ses acteurs à l'heure du numérique.

Lire la suite