Les pérégrinations d'une adresse e-mail

Avant-propos

Canal+ n'a jamais répondu à mes demandes sur les origines de cet envoi, bien qu'il s'agisse d'une obligation légale. Je cite le site de la CNIL :

Le refus ou l'entrave au bon exercice des droits des personnes est puni de 1 500 € par infraction constatée et 3 000 € en cas de récidive. Art. 131-13 du code pénal. Décret n° 2005-1309 du 20 octobre 2005.

Chronologie

Le 12 septembre dernier, je reçois une publicité de la société Turfez (qui n'est pas censée communiquer sur le Web) à une adresse e-mail qui n'est pas en opt-in partenaires - adresse à l'usage exclusif du site Théâtre On Line, comme à mon habitude.

Je contacte donc le site Turfez ainsi que Théâtre On Line afin de savoir comment les premiers se sont procurés cette adresse, et comment les seconds l'auraient laissée filer.

Théâtre On Line réagira très vite, me demandant les sources de l'e-mailing en question (corps et entête), point très positif :

Pour vous rassurer sachez que Theatreonline.com n'a jamais vendu son fichier d'adresses. Outre le fait qu'elle est illégale, cette pratique est également contraire à nos principes.

Moins rassurant :

...Malheureusement, si un serveur mail n'est pas suffisamment protégé, à un moment donné l'adresse est récupérée et utilisée à des fins malveillantes. Nous avons justement changé de serveur mail pour protéger au mieux nos clients et ce serveur n'est pas responsable de l'envoi de ce spam selon l'en-tête de celui-ci.

Theatreonline.com ne m'a donc pas adressé cet e-mail (sic), et n'est pas à l'origine de sa communication à un tiers.

La collecte de mon adresse s'est donc faite par un moyen déloyal... L'article 6 de la loi du 6 janvier 1978, modifiée par la loi du 6 août 2004 stipule que « les données sont collectées et traitées de manière loyale et licite » (sources SNCD). En clair, l'adresse e-mail a été volée, détournée, récupérée en douce. Ou bien je suis fou, et j'ai moi-même communiqué mon adresse à Turfez ! :-)

Mais au fait, qui est à l'origine de la collecte et de l'envoi ?

C'est pas moi, c'est lui !

C'est le site Turfez qui m'en donne la réponse, en me répondant tout aussi promptement que Théâtre On Line. Voici leur première e-mail :

Nous avons fait appel la semaine dernière à une société du nom de Fonex-consulting qui fait du mailing de masse sur des adresses opt-in. C'est ce prestataire qui vous a envoyé le mail. Je vous donne leur lien url http://www.fonex-consulting.com/, vous y trouverez leur coordonnées.

Quelques jours plus tard, Turfez m'avouera même « avoir cessé (leur) collaboration avec cette société ».

Concernant l'envoi, ce n'est pas tout à fait vrai, et rendons à César ce qui lui appartient, car c'est la société Mobeo/Gulliver qui a routé l'e-mailing. Aucune de mes nombreuses tentatives pour entrer en contact avec son représentant, M. Frédéric Lémann, n'aboutira. Plus étrange, on retrouve le logo du SNCD sur un des sites de Mobeo.

Je prends en parallèle contact avec Fonex-Consulting qui a vendu sa base opt-in à Turfez, vous me suivez ? Je reproduis une partie de la réponse qui me sera faite :

Nous acceptons que nous avons fait un test pour vérifier la véracité d'optin sur un fichier acheté sur ce site http://www.59sent.com/ en participant à l'envoi de l'offre promotionnelle TURFEZ à des clients potentiels. Le propriétaire du site http://www.59sent.com/ qui nous a vendu ce fichier nous avez confirmé que le fichier était optin.

En résumé, je sais maintenant que :

  1. Theatreonline.com n'a pas vendu ou communiqué mon adresse e-mail,
  2. qui a tout de même été utilisée par Turfez,
  3. qui est passée par Fonex-Consulting qui lui a dit que la base était en opt-in,
  4. qui s'est lui-même fourni chez 59sent.com, société américaine qui échappe totalement à la législation française sur l'e-mailing marketing notamment,
  5. afin de faire un TEST... 8-)

Bref, personne n'est responsable de rien dans cette longue chaîne, quand bien même ils le sont tous sans le savoir ou feignant de l'ignorer !

Et pourtant il pleut des e-mailings...

Hélas ! Je continue de recevoir des e-mails marketing spams à cette adresse. Il va de soit que j'ai contacté 59sent, fournisseur d'e-mails en opt-in et ciblés (c'est certain !), et que ces derniers n'ont pas non plus daigné me répondre. Qui ne dit mot consent, n'est-ce pas ?

Tous les spams sont systématiquement envoyés via les serveurs de Gulliver (étrange coïncidence), par les sociétés suivantes :

  • Agrumm, qui ne m'a jamais répondu, spam signé Fonex-Consulting,
  • Les Éditions Gunten, cette fois-ci via Delta Mailing, autre nom de Fonex qui me jouait les oies blanches...
  • Re-Agrumm, cette fois-ci pour le Push Hygiène (psychose, quand tu nous tiens)
  • Chemiseweb.com, encore poussé par Gulliver avec grande classe cette-fois, car un trojan était détecté dans le code source du site :-D

Dites-moi, M. Faustin Ruzindana de Fonex-Consulting, vous ne seriez-pas en train de revendre mon adresse e-mail à qui en voudra, par hasard ?

Guillaume Vialet

Author: Guillaume Vialet

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (15)

Ingrid (avocat) Ingrid (avocat) ·  25 octobre 2009, 22:14

Vous n'êtes pas en train de salir cet innocent Guillaume ? Le monsieur vous a donné la réponse, pourquoi, vous mettez son nom sur net pour nouir à son image?

A sa place je porte plainte contre vous tout de suite.

Nous voyons que vous êtes malintentionné. Rien n'indique pas que ce n'est pas vous qui avez vendu votre email, à la société américaine.
Ingrid

Laurent Laurent ·  26 octobre 2009, 15:22

JE NE COMPRENDS PAS CE QUI SE TROUVE DANS LA TETE DES GENS ! QUAND QUELQU'UN AVEC UN NOM DE CONNOTATION ETRANGERE SE DEBROUILLE, LES GENS S'ACHARNENT CONTRE LUI SANS FONDEMENT. VOUS AVEZ DEMANDE LA SOURCE, FONEX-CONSULTING A DONNE LA SOURCE, DEMANDEZ LE DESABONNEMENT C'EST TOUT; JE NE COMPRENDS PAS CET ACHARNEMENT D'UN HOMME CONTRE L'AUTRE !

PAR AILLEURS, NOUS AVONS PU JOINDRE LE PROPRIETAIRE DU SITE AMERICAIN, POUR SAVOIR SI :

"Mr GUILLAUME VALET A BIEN VENDU ET CONTINUE A VENDRE LES EMAILS DES GENS QUI S'INCRIVENT SUR LE SITE Theatreonline.com (activité Théâtre On Line)"

à ce site américain. NOUS ATTENDONS LA REPONSE DU PROPRIETAIRE DUDIT SITE.

Laurent Laurent ·  26 octobre 2009, 15:24

JE NE COMPRENDS PAS CE QUI SE TROUVE DANS LA TETE DES GENS ! QUAND QUELQU'UN AVEC UN NOM DE CONNOTATION ETRANGERE SE DEBROUILLE, LES GENS S'ACHARNENT CONTRE LUI SANS FONDEMENT. VOUS AVEZ DEMANDE LA SOURCE, FONEX-CONSULTING A DONNE LA SOURCE, DEMANDEZ LE DESABONNEMENT C'EST TOUT; JE NE COMPRENDS PAS CET ACHARNEMENT D'UN HOMME CONTRE L'AUTRE !

PAR AILLEURS, NOUS AVONS PU JOINDRE LE PROPRIETAIRE DU SITE AMERICAIN, POUR SAVOIR SI :

"Mr GUILLAUME VIALET A BIEN VENDU ET CONTINUE A VENDRE LES EMAILS DES GENS QUI S'INCRIVENT SUR LE SITE Theatreonline.com (activité Théâtre On Line)"

à ce site américain. NOUS ATTENDONS LA REPONSE DU PROPRIETAIRE DUDIT SITE.

Guillaume Guillaume ·  31 octobre 2009, 19:47

@Laurent : Je vais reformuler mon billet afin que vous puissiez prendre la pleine mesure de la situation dans laquelle vous avez placé votre société (et moi-même).

Il y existe depuis 2004 deux types de permissions marketing. Le premier est directement consenti par le particulier à une marque, un service ou un commerçant. C'est ce qu'on appelle « l'opt-in ».

Afin de faciliter la promotion de produits ou services, le législateur a introduit une seconde forme de permission-marketing, appelée « opt-in partenaires ». Il s'agit là de donner au site ou service l'autorisation de communiquer l'adresse e-mail en question à d'autres sociétés dites partenaires.

Cette autorisation est volontairement donnée et soumise à des restrictions, comme par exemple celle de mentionner dans l'e-mailing du partenaire, l'origine de la collecte (le nom du site ou de l'événement qui a servit à la collecte et obtenu le dit opt-in). Je parle bien d'opt-in, pas d'opt-out, pratique devenue illégale.

Mais vous êtes mieux placés que moi pour savoir tout ça.

Revenons au sujet du billet. Désolé si je me répète, mais votre commentaire laisse à penser que vous n'avez pas compris ma démarche ni quels sont mes droits.

Mon adresse personnelle - celle utilisée par votre société - a été communiquée à la société Théâtre On Line lors d'un achat en ligne. Cette société ne communique pas les adresses e-mail de ses clients. Je le tiens du PDG en personne. Ce qui exclu tout usage de cette adresse en opt-in partenaires. Je n'ai donc pas pu cocher une hypothétique case opt-in partenaires sur ce site... OK ?

Vos clients, cités dans ce billet, auraient donc du obtenir directement de moi la permission d'adresser un e-mail commercial, à une adresse que j'aurais moi-même spécifiée. Sauf preuve du contraire, et c'est pour cela que je les ai tous contactés, je ne leur ai pas donné cette autorisation.

Votre responsabilité est donc double : vous avez loué une adresse e-mail qui ne pouvait figurer dans votre fichier en « opt-in ». Et lorsque j'ai porté à votre connaissance cet abus manifeste, vous n'avez rien fait pour y mettre fin et j'ai donc reçu d'autres e-mailings "commerciaux".

Pour finir ce long commentaire, merci de ne pas me taxer de raciste et de laisser entendre que je vends les adresses e-mails du site Théâtre On Line à une société américaine (c'est du délire). Quant à la désinscription, comment voulez-vous que je me désinscrive d'une « mailing-list » sans m'y être jamais inscrit ?!

@Ingrid : ce monsieur a vendu mes données personnelles à plusieurs sociétés, il me l'a confirmé par e-mail. Ensuite, toutes les informations nominatives reprises dans ce billet son publiques. Quant à l'image de cette société, je pense que ses pratiques suffisent à elles-mêmes pour « nuire à son image ». Non ?

Philippe Philippe ·  03 novembre 2009, 18:44

Mr Guillaume Vialet, VOUS PRETENDEZ DEFENDRE VOS DROITS ET VOUS PIETINEZ CEUX DES AUTRES ?
CE QUI EST CRIMINEL DANS CETTE AFFAIRE C'EST D'AFFICHER LE NOM DE LA PERSONNE SUR LE NET !!! AFFICHEZ LE NOM DE LA SOCIETE, OUI ET NON, LE NOM DE LA PERSONNE PHYSIQUE. IL S'AGIT DE DEUX ENTITE DIFERENTE DEVANT LA LOI. C'EST UN CONSEIL !
VOUS ETES QUI VOUS ? MR Guillaume Vialet ! DE QUEL DOIT VOUS FAITES CELA ?

Luc Luc ·  03 novembre 2009, 18:49

Guillaume Vialet, c'est lui qui vend les emails de ce theatre clandestinement . Il circule dans les société par téléphone en train de proposer un cd rom d'emails. Il a même appelé dans notre société et nous avons refusé d'acheter ses conneries.

Corneil Corneil ·  03 novembre 2009, 19:00

Les gens sont fous! Plusieurs personnes peuvent avoir acheté ce mail à l'instant "t" sur le même site américain. Si Guillaume reçoit une publicité ajourd'hui, cela ne veut pas dire que cette publicité vient de la société FONEX; ARRETEZ, Guillaume Vialet !

Guillaume Guillaume ·  03 novembre 2009, 22:36

@Philippe, @Luc et @Corneil : publier en moins de 15 minutes trois commentaires menaçants, mensongers et diffamatoires, depuis la même adresse IP et en utilisant la même - fausse en l'occurrence - adresse e-mail, mais avec trois prénoms différents, je ne trouve pas ça très prudent de votre part.

Je tiens à votre disposition ou celle de votre avocat(e) toutes les preuves de ce que j'avance. En est-il de même pour vous ?

Frey Frey ·  07 décembre 2009, 18:34

Ce blog de Mr Guillaune Vialet n'est il pas destiné à collecter nos informations personnelles, c'est à dire nos adresses emails et nos code IP ? Qd je vois ce qui est écrit ci haut, je trouve que toute personne qui met un commentaire sur ce blog passe sous le scanneur pour savoir qui c'est , et son code IP. C'est la folie , ça.

Guillaume Guillaume ·  07 décembre 2009, 23:03

Mais tout à fait : grâce à mon "scanneur" de l'espace, je récupère les "codes" IP (de l'espace aussi). Et je fais de même pour les adresses e-mails. Dans quelques milliers d'années, je pourrai enfin assouvir ma terrible et folle vengeance ! Mouwahahahahah !

DoWn DoWn ·  28 décembre 2009, 14:19

Mon adresse email est également tombée dans les mains de Mobeo.

je reçoit une quantité invraisemblable de spams de provenances diverses ( bouygues, chiens et chat protection santé, etc.) ayant tous un point commun : ces mails sont routés par Mobeo.

Tous mes mails a M. lemann sont restés sans réponse.

Le logo de la SNCD atteste bien que cette société est une "boite a spams" . En effet, j'ai déjà eu affaire à plusieurs sociétés appartenant a la SNCD envoyant des spams sans vergogne.

Je compte attaquer Mobéo très prochainement

Pieter PAESSENS Pieter PAESSENS ·  02 juin 2010, 09:29

Félicitations ! Excédé par les pourriels depuis 2008, j'ai ouvert un site de protestation et d'attaques contre les pollueurs qui envoient des pourriels . Ceci avec le slogan "TARIR la source", dénoncer au grand public les noms de ceux qui "Entretiennent'" les pollueurs.
L'utilisation de listes achetées est contraire au principe de l'Opt-in -
Courage , puis-je faire un lien vers votre site?

Emmanuel Chartier Emmanuel Chartier ·  07 avril 2011, 14:15

Fonex consulting sévit encore, hélas. Toujours via des sociétés que j'ai contacté et qui me semblent de bonne foi (ou sont très bons comédiens). C'est en cherchant des infos sur eux que je suis arrivé sur ce blog. Visiblement, et contrairement à certains commentaires totalement ridicules et de parfaite mauvaise foi de courageux anonymes (Ingrid, Laurent, Philippe, Luc, Corneil et Frey, c'est de vous que je parle), leur réputation est toujours intacte. Une des société que j'ai contacté m'a dit leur avoir acheté un fichier client pour leur bonne réputation et pour être dans la légalité.
J'ai personnellement contacté tous les annonceurs dont j'ai reçu de la publicité pollueuse pour les informer que je n'ai jamais donné mon adresse à Fonex et que cette société est malhonnête. Si vous avez d'autres conseils à me donner, je suis preneur. Merci Guillaume.

marre du spam marre du spam ·  07 juillet 2011, 07:34

J'ai moi-même affaire à mobeo en ce moment et non pas fonex et ils se foutent complètement de mes plaintes. Ca risque donc de devenir une vraie plainte en justice.

bt bt ·  14 janvier 2013, 09:54

Bonjour,

la société fonex semble continuer à sévir.
Je suis spammé début 2013.
La société chemiseweb dont j'ai reçu le spam m'a indiqué que c'est Fonex qui a vendu mon adresse mail.
Il semble donc que Chemiseweb n'a pas daigné changer de prestataire malgré l'évidente mauvaise réputation de son prestataire !
A ce jour il ne m'est pas possible de trouver de coordonnées de contact de la société Fonex.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

De Viadeo à Espace Direct

Le fabuleux voyage des données personnelles de Viadeo à CCM Benchmark Group (Groupe Le Figaro), en passant par un mystérieux Espace Direct.

Lire la suite

Capture d'écran du site Promo-Shopping, copyright Net Lead, tous droits réservés

Spammé par Net Lead via Assurland

Net Lead fait son entrée dans le Hall of Spam à travers le site Assurland et le prestataire A7 Emailing, qui aura fait « fuiter » une adresse e-mail.

Lire la suite