Google Music, MySpace, Rdio et cartographie

Cette revue de presse est publiée avec beaucoup de retard, mais publiée tout de même ! Ne gâchons rien ;-)

Google Music : les éditeurs américains font barrage

Malgré les tonnes d'avances sur royalties que Google a proposé de faire aux labels américains, son service Google Music, qui prévoit de stocker en ligne les titres achetés sur sa plateforme de téléchargement pour un accès distant en streaming ou en téléchargement à tout moment, n'a toujours pas vu le jour.

Selon un spécialiste du business de la musique en ligne aux États-Unis cité par Business Insider, le véritable blocage viendrait en réalité des éditeurs, qui exigeraient d'être payés pour chaque téléchargement effectué, même par un utilisateur identifié ayant déjà acheté la musique téléchargée.

Lire la brève sur Musique Info

MySpace mis en vente

News Corporation, le groupe de médias de Rupert Murdoch, a confirmé, mercredi 2 février, qu'il était à la recherche d'un nouveau propriétaire pour le réseau social MySpace, acheté 580 millions de dollars en 2005, lorsque c'était le premier réseau social, et qui s'est, depuis lors, largement fait dépasser par Facebook, qui compte cinq fois plus d'utilisateurs.

Lire l'article sur LeMonde.fr

Première levée de fonds pour la startup Rdio

Alors que Spotify lutte pour obtenir tous les accords nécessaire à son lancement aux États-Unis, son concurrent local Rdio a annoncé une sa première levée de fonds de 17,5 millions de dollars (sans compter les fonds apportés lors de l'amorçage du projet). Rappelons que Rdio a été créé par les deux fondateurs de Skype, Janus Friis et Niklas Zennstrom. La problématique du piratage musical ne doit pas être totalement étrangère à nos compères après avoir créé KaZaA...

Lire le billet sur TechCrunch US

Cartographie de le consommation de musique en ligne aux USA

Et pour finir, une image. Celle de la cartographie des services musicaux aux États-Unis classés selon leur trafic Web (mesuré par Compete, donc sujet à caution). Le rouge indique les baisses de trafic et le vert, les hausses. Plus la couleur est foncée, plus la hausse (ou la baisse) est importante. Sans surprise, YouTube se taille la part du lion, suivi de Pandora, Playlist.com, Groovshark et Last.fm.

2010 Music Website Heat Map

Voir la carte, les audiences et explications sur le blog virtualmusic.tv

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Caputre d'écran du service RadioSearchEngine - courtesy radiosurvivor.com

Deezer aux États-Unis, Spotify s'arme

Avec un peu de retard, voici la nouvelle revue de presse de l'industrie du disque.

Lire la suite

Daniel Marhely (Deezer) - D.R.

Des vinyles, des CD numérisés et encore des lois

Revue de presse de l'industrie du disque et de ses acteurs à l'heure du numérique.

Lire la suite