Quand Smartdate se met au spam

Capture d'écran de la page d'accueil du site de rencontres Smartdate, tous droits réservés

Smartdate abandonnerait-il la rencontre en ligne ?

On pourrait bien le croire quand on voit la pluie de messages envoyés ces dernières semaines.

Si vous êtes (ou comme moi avez été) abonnés à ce site, n'avez-vous pas récemment reçu des messages poussé par Smartypromos (smart@smartypromos.com) ou le programme Smartshopping ou encore Effimail (pierre@effimail.com) ? Il s'agit de programmes de spam d'e-marketing poussés par e-mail. Vous savez, ces bases qui vous envoient de la pub dite « ciblée » (sur quels critères ?) et se font de l'argent sur votre dos avec vos données ?

A la recherche d'une nouvelle source de revenus ?

Logo du site Smartdate.com, copyright Smartdate

Les e-mails (10 reçus à ce jour depuis la fin juin) concernent les ventes privées et le couponing (encore !), les jeux-concours et les promotions en tout genre. Il semblerait que Smartypromos ne fasse que de l'agrégation via les nombreux systèmes d'affiliation disponibles pour ces sites. C'est donc une « coquille vide » qui redirige les internautes sur Vente-privee.com, sur Bazarchic, etc.

Bien entendu, Smartdate le fait d'une part en toute illégalité puisque l'inscription est faite d'office : un e-mail vous prévient que vous êtes abonnés (et qui vous annonce que « lors de votre inscription sur le site Smartdate, vous avez souhaité bénéficier des offres partenaires », or ce choix est inexistant) mais qu'il vous est possible de vous désabonner (sic). Or l'inscription forcée à ce type de programme est interdite et ne peut se faire qu'en opt-in et non pas en opt-out. De plus, ce programme est contraire aux propres engagements de Smartdate censés garantir la vie privée et la tranquillité de ses membres.

En effet, la page Vie privée indique que la société ne fait aucune utilisation commerciale de ces données personnelles.

Page privacy de Smartdate.com

Celui qui se vantait de détrôner Meetic aurait-il à ce point besoin d'argent frais d'augmenter son chiffre d'affaires ?

Selon la législation en vigueur, toute revente ou communication de données personnelles en vue de prospection commerciale doit faire l'objet du consentement explicite de l'internaute, ce qui n'a pas été le cas avec les envois publicitaires de Smartshopping.

De plus, cette réception s'est faite non pas sur l'adresse renseignée sur mon profil Smartdate mais sur l'adresse que j'utilise pour le service Facebook, adresse qui a été collectée par Smartdate lors de la liaison éphémère (rompue dans l'heure) entre les deux services.

Je trouve d'ailleurs le lien de désinscription des e-mailing publicitaires de Smartshopping très révélateur et cocasse à la fois ;-)

Vous en avez marre de recevoir cette newsletter ?

La partie qui concerne l'usage et la fréquence d'envoi des e-mails est encore plus drôle, car elle indique que le membre n'a pas besoin de fermer son compte pour ne plus être importuné.

Smartdate privacy e-mail

Or, je ne suis plus membre de Smartdate depuis plusieurs mois, pourtant je constate que mes données personnelles sont d'une part toujours conservées (mon adresse e-mail Facebook, celle du service Smartdate, et que sais-je encore) et exploitées commercialement (Smartshopping, Effimail).

Smartdate, un service lui-même « douteux » ?

Que dire du service Smartdate lui-même, où je n'ai jamais eu d'autres contacts que des tentatives d'extorsions de fonds (une bonne quinzaine de faux profils au bas mot) ? Vous devez maintenant tous connaître ces pratiques qui ont été vulgarisées par France Televisions dans l'émission Envoyé Spécial.

Après avoir signalé le problème à l'équipe de modération, je me suis fait répondre que c'était à moi de faire le ménage dans leur propre base de données. Quid de celles ou ceux qui se risqueraient à répondre directement par e-mail à ces professionnels de l'arnaque ?

Mais ce manque de contrôle favorise a priori une montée en flèche du nombre d'inscrits. Dans le même temps, je n'ai jamais réussi à nouer un seul contact qui soit légitime (c'est-à-dire autre que « moi rechercher amour grand et honnête pour fonder vie famille près Paris 75000 »). Et les rares profils non trafiqués étaient connectés 24/24. Des modératrices ? (Ndla : j'en ai eu la confirmation plus tard, il s'agissait bien d'une employée, retrouvée sur Facebook grâce à sa photo).

Bref, toute cette entreprise me donne personnellement l'impression d'être gérée avec un manque flagrant de sérieux... :-( Dommage, car le monde de la rencontre sur Internet avait besoin d'outsiders, ne serait-ce que pour faire baisser des coûts d'adhésion exagérément élevés, mais pas d'une énième source de « spams à bons plans »...

Conclusion

On voit une nouvelle fois le danger de l'affiliation, qui permet de diffuser des annonces à travers des réseaux totalement incontrôlables par la marque ou même manifestement par l'affiliateur.

Pour l'internaute, ses données personnelles sont récupérées à la fois à travers le réseau social Facebook (soyez donc prudent avec l'usage du Facebook connect) et à travers le compte client Smartdate. Malgré la fermeture de ce dernier (en réalité : mis en sommeil, les données sont conservées par cette société), les données sont toujours commercialement exploitées et même communiquées à d'autres sociétés, comme ce fut le cas avec Effimail (et impossible d'avoir accès à un quelconque règlement ou charte de cette dernière société).

Ces pratiques viennent un peu plus pourrir les relations entre l'internaute et les programmes e-marketing qui remplissent déjà sa boîte de réception et le poussent jour après jour à abandonner ce mode de communication au profit de solutions plus sécurisées mais totalement fermées, comme Facebook justement.

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Capture d'écran du site Promo-Shopping, copyright Net Lead, tous droits réservés

Spammé par Net Lead via Assurland

Net Lead fait son entrée dans le Hall of Spam à travers le site Assurland et le prestataire A7 Emailing, qui aura fait « fuiter » une adresse e-mail.

Lire la suite

Capture d'écran du site Advertise Me, tous droits réservés

Advertise Me, fournisseur de FENAREF

Une nouvelle fois le tandem société d'affiliation marketing/spammeur permet l'envoi massif de courriels non sollicités. Une nouvelle fois des acteurs bien connus sont identifiés.

Lire la suite