Bon baiser de Moldavie

J'expliquais dans un précédent billet qu'une des causes de la prolifération du spam vient de l'existence de programmes d'affiliations sur le Web.

Ces programmes permettent de monétiser des bases de données pas toujours très propres mais brassant énormément d'adresses e-mail.

« Les Magasins U par SoftDirect »

Logo du Club des Vins et Terroirs, tous droits réservésJe vous rappelle une des règles fondamentales du spam : donner un nom passe-partout à votre programme ou base. Dans cet exemple il est question du programme SoftDirect.

SoftDirect n'étant pas le véritable expéditeur, c'est n'est après une petite recherche que j'ai pu déterminer que cet e-mailing était poussé, via le nom de domaine karatir.com (qui n'a donc sémantiquement rien à voir avec SoftDirect), par la société commerciale « LIOTELEX SARL » (S.C.I LIOTELEX SARL). Les serveurs de la société semblent hébergés chez OVH.

Bien que domiciliée à Paris (au 242 boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement, LIOTELEX est une société de droit moldave. Oubliez donc la législation européenne sur les données personnelles, la CNIL, etc.

Il est indiqué que le nom de domaine et la société sont gérés par Mme Liliana Cazac qui a développé un certain goût pour les noms de domaine, si on en croit la liste de ceux déposés rien que chez Gandi (que j'ai alerté mais qui ne peut ou ne veut agir) :

  • forever-82.com
  • mesart89.com
  • korus-29.com
  • beka-54.com
  • lonkel.com
  • karavel-Unique.com
  • karatIr.com
  • capital-2000.com
  • qwartam.com
  • kaplat-entreprise.com
  • diamond-ever.com
  • market-valeur.com
  • beverlly-89.com
  • kapLat-Entreprise.com
  • fewo-75.com
  • troika-224.com
  • origo-25.com
  • place-des-alertes.com

Remonter la piste jusqu'aux prestataires techniques et marketing

Sans aucune indication sur les différents prestataires techniques de cet e-mailing marketing, hormis le registre du nom de domaine, j'ai dû me résoudre à faire une requête Web sur les URL de tracking avec le logiciel SamSpad (qui me permet notamment de voir les entêtes HTTP)

Comme je le disais, le nerf du data marketing étant l'argent, le coresponsable de ce spam doit être un programme d'affiliation. Reste à déterminer qui se cache derrière les liens contenus dans cet e-mail.

Logotype Advertise me, tous droits réservés J'obtiens deux liens : l'un d'entre eux correspond à l'outil analytique fourni par Weborama.

L'autre pointe vers le nom de domaine digital-metric.com qui est une marque déposée par la société Advertise me qui se définit sur son site comme étant « une agence digitale de 25 personnes spécialisée dans la génération de trafic, de LEADS qualifiés et leader sur le marché de co-registration média en France ».

Selon les renseignements que j'ai pu obtenir, Advertise me serait en réalité la plateforme d'affiliation de la société Reactivpub qui elle est membre du CPA, organisme ayant justement publié une charte sur l'e-mailing.

Vous me suivez toujours ?

Et tout ça pour finir sur le site du Club des Vins et Terroirs conçu et animé par Système U.

Capture d'écran de l'e-mailing commercial Liotex - Advertise me - Système U

Je ne sais pas si le slogan « U, Le commerce qui profite à tous » se vérifie dans la pratique, mais il est sûr que l'on sait maintenant à qui profite cet e-mailing. ;-)

Ces pratiques ne respectent par contre ni l'annonceur, ni le prospect que j'ai été malgré moi.

Mise à jour au 23/10/2013 : après quelques échanges notamment avec Advertise me qui a fait l'effort d'enquêter sur ce problème, la société moldave LIOTELEX ne devrait plus travailler avec la chaîne de sociétés de marketing responsables de cet envoi.

Mais j'ai aussi pris conscience que LIOTELEX traitait en réalité avec la société Odyssey Agency, notamment éditrice de la base Alliance MCA, qui semble avoir fourni en leads l'agence Advertise me pour le compte de Systèmes U. Bien que licite (et je le répète : la collecte s'est faite en rachetant une base surlouée mais « légale »), j'ai encore beaucoup de mal à comprendre l'intérêt et la valeur ajouté de ces empilements de prestataires.

Mise à jour au 25/06/2014 : j'ai averti par e-mail la société de domiciliation SOFRADOM qu'elle hébergeait un spammeur notoire. En réalité et bien qu'en consultant le registre des sociétés, LIOTELEX indique encore avoir un établissement dans le 11ème arrondissement de Paris, le contrat liant ces deux sociétés a été résilié à l'initiative de SOFRADOM le 30 juin 2012. Vous trouverez en annexe un avis de situation du répertoire SIRENE.

Enfin, le commentaire tout à fait impartial laissé il y a quelques jours par un certain Pierre Dupont (sic) a été publié depuis les environs de la ville de Chișinău... en Moldavie !

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés



À voir également

Capture d'écran du site Promo-Shopping, copyright Net Lead, tous droits réservés

Spammé par Net Lead via Assurland

Net Lead fait son entrée dans le Hall of Spam à travers le site Assurland et le prestataire A7 Emailing, qui aura fait « fuiter » une adresse e-mail.

Lire la suite

Capture d'écran du site Advertise Me, tous droits réservés

Advertise Me, fournisseur de FENAREF

Une nouvelle fois le tandem société d'affiliation marketing/spammeur permet l'envoi massif de courriels non sollicités. Une nouvelle fois des acteurs bien connus sont identifiés.

Lire la suite