Une pluie d'e-mails signée R2J Company

Des e-mails envoyés « par R2J ». C'est ainsi que commence le jeu de piste afin de déterminer qui possède mon adresse e-mail spammée et fournit de quoi la rentabiliser.

Cover Facebook de la page R2J, tous droits réservés

Toujours le même procédé : ne pas se dévoiler et exposer au maximum la marque (l'annonceur) qui va dans l'esprit de l'internaute être assimilée au spammeur.

Un service et une base hébergés chez OVH

Les e-mailings poussés par le mystérieux R2J (54 e-mails poussés entre le 5 septembre et le 13 octobre dont de très nombreux doublons) ne présentent aucune mention légale et seul un lien de « désabonnement » anonyme est disponible.

Il pointe vers le nom de domaine emtrjej2.net (lui-même routant vers emlsys.net) qui est déposé et hébergé sur le serveur ns62431.ovh.net par OVH. En quelques années de par ses tarifs agressifs, OVH a attiré une clientèle coutumière de ce genre de pratiques.

L'internaute se heurte donc à une fin de non-recevoir et doit se contenter de ce lien de désinscription.

L'étude des données du dépositaire du nom de domaine nous révèle les informations suivantes :

Whois du nom de domaine déposé chez OVH

Mais pourquoi ne pas avoir tout simplement repris ces informations dans l'e-mailing ? Mystère.

Des abus pourtant déjà signalés

La SARL R2J Company a donc été créée en janvier 2011 selon le site Societe.com avec comme objet la « vente à distance sur catalogue spécialisé » et serait dirigée par M. Raphaël Cohen.

Une nouvelle recherche nous permet d'obtenir un peu plus d'informations sur deux autres gérants qui seraient MM. Jérémie Elbaz et Jérémy Guedj. Les comptes n'ont semble-t-il jamais été déposés et il n'est pas fait état de salariés travaillant pour R2J Company.

Bien entendu R2J possède un site Web à l'adresse R2J Marketing sur lequel on peut lire dès la page d'accueil :

Grand acteur de l'e-mailing direct, R2J met en œuvre l'ensemble de ses compétences pour mener et gérer vos campagnes d'e-mails marketing.

Sur une autre page, on peut lire ceci :

Nos différents partenariats avec des sites marchands prestigieux nous permettent de disposer de bases de données partenaires qualifiées. De plus, par notre politique de non sur-sollicitation de l'internaute, nous garantissons des envois sur des bases de données toujours réactives.

Afin de confronter le discours à la réalité, j'ai réalisé une capture d'écran de ma boîte de réception qui présente une partie des e-mails que j'ai reçu et qui sont tous poussés par R2J :

Extraits d'e-mails poussés par R2J

En se rendant sur la page Facebook de cette société, impossible de ne pas s'arrêter sur les commentaires laissés par des internautes visiblement exaspérés par les sollicitations envoyées par R2J.

Commentaires postés sur la page Facebook de R2J

Et une recherche sur les forums OVH nous donne là encore quelques exemples des mauvaises pratiques de la société.

Des envois financés grâce à Tradedoubler

Nombre de « régies » comme R2J n'ont pas les moyens d'avoir des clients en propre et se tourneront donc vers l'affiliation afin de monétiser les bases de données d'e-mails dont elles font régulièrement l'acquisition.

Logotype Tradedoubler, copyright Tradedoubler AB

Nous avions vu dans un précédent billet ce procédé à l'œuvre. L'étude des différents liens nous permet de voir que l'on passe d'emtrjej2.net au « client » comme par exemple nocibe.fr en faisant un détour par clk.tradedoubler.com, la plateforme d'affiliation (identifiant de tracking 1235601042).

La marque Nocibe confie ainsi à Tradeboubler le soin de commercialiser ses campagnes auprès d'acteurs mais sans pour autant contrôler la qualité des canaux utilisés.

Pousser un message sur des bases sans opt-in ou surexploités, manifestement auprès d'internautes qui sont près à exprimer leur ras-le-bol sur Facebook donne une idée du niveau de qualité de l'affiliation appliquée à l'e-mailing.

Aux annonceurs de se montrer plus prudent étant donné l'absence manifeste de contrôles de la part des plateformes d'affiliation. Je n'ai d'ailleurs pas trouvé de méthode pour signaler ces abus à Tradedoubler.

Guillaume

Author: Guillaume

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe



À voir également

Capture d'écran du site Promo-Shopping, copyright Net Lead, tous droits réservés

Spammé par Net Lead via Assurland

Net Lead fait son entrée dans le Hall of Spam à travers le site Assurland et le prestataire A7 Emailing, qui aura fait « fuiter » une adresse e-mail.

Lire la suite

Capture d'écran du site Advertise Me, tous droits réservés

Advertise Me, fournisseur de FENAREF

Une nouvelle fois le tandem société d'affiliation marketing/spammeur permet l'envoi massif de courriels non sollicités. Une nouvelle fois des acteurs bien connus sont identifiés.

Lire la suite