Chaud Devant et Allo Apéro spécialistes du spam ?

Tout commence un belle journée du mois de mars de cette année avec la réception d'un e-mail de la part de Chaud-Devant, qui se rappelle à mon bon souvenir (j'étais donc inscrit à ce service qui ne communiquait pas ou plus avec moi par ce biais ?). Bref, passons. Un nouveau directeur marketing aura eu la brillante idée d'utiliser leur base de données clients.

Qu'à cela ne tienne, je me désabonne derechef (via le lien indiqué dans l'e-mail) et en profite pour changer l'adresse e-mail que j'avais renseigné (en appliquant le principe exposé dans ce billet-ci). Je vérifie que la maudite case Je souhaite recevoir la Newsletter Chaud-Devant est bien décochée et oublie aussitôt cet épisode.

Spam Chaud Devant

Las ! Deux mois (!!!) plus tard, jour pour jour (merci monsieur le robot), je reçois une nouvelle newsletter de Chaud Devant. :-)

Pire, je reçois ensuite, début Juin, deux newsletters de Chaud Devant : à mon ancienne adresse, précédemment renseignée (et effacée...) dans l'espace client du site, et à la nouvelle, spécifique au service. Ce n'est donc plus une mais deux newsletters non désirées que je reçois ! Incroyable, non ? Mais ça n'est pas fini. :-)

Car en fait, cette newsletter (intitulée Commandez vite, un soin en institut offert) est envoyée deux fois, soit un total de 4 e-mails reçus à l'identique. :-D

Là où les choses se gâtent et prennent une tournure vraiment désagréable, c'est que mes coordonnées ont été vendues à un "partenaire" de Chaud-Devant, sans mon consentement (la Loi les y oblige pourtant). Ce partenaire s'appelle Allo Apéro et passe par le même fournisseur d'envoi, à savoir MailPerformance qui ne s'embête manifestement pas à vérifier d'où proviennent les e-mails vers lesquels ils poussent les newseltters de leurs clients... Mais dans ce métier là, on a l'habitude de se repasser la patate chaude.

Bien entendu, Chaud Devant a vendu mes deux adresses : l'ancienne qu'ils ne sont plus censés stocker et utiliser, et la nouvelle ! Magnifique travail que font ces gens là, qui consiste à scier la branche par laquelle ils communiquent avec leurs clients, l'e-mail marketing. On s'étonne que ce marché soit moribond aux États-Unis !

On finira par un extrait des mentions légales de Chaud Devant, qui me laissent sans voix :

Sans opposition de votre part, Chaud Devant, pourra être amenée à communiquer, très ponctuellement, vos coordonnées à des partenaires commerciaux rigoureusement sélectionnés.

Cette opposition, qu'il est impossible de faire jouer, est totalement contraire à la Loi et aux bonnes pratiques : le consentement doit être donné préalablement au marchand et ses partenaires avant tout envoi, et ne peut être tacite.

Guillaume Vialet

Author: Guillaume Vialet

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (3)

Guillaume Guillaume ·  17 juin 2009, 08:23

Et bien malgré mes multiples désinscriptions, un message envoyé au service Chaud Devant et ce billet, j'ai une nouvelle fois reçu leur newsletter. Une fois de trop ? Oui, je m'en vais de ce pas quitter leur service. Tant pis...

Chaud Devant Chaud Devant ·  24 juin 2009, 17:44

Bonjour,

Nous tenons à vous remercier de ce billet sur le blog qui vient de mettre en évidence un problème de paramétrage de notre plateforme d’envoi d’emailing.
Sachez que nous allons y remédier dans les plus brefs délais et vous prions de nous excuser.

En ce qui concerne la vente de vos données, notre base email n’a jamais été vendu ni loué.
Allo Apéro fait parti du même groupe que Chaud Devant.

Nous sommes à votre disposition.

Cordialement

Charlotte de Chaud Devant

Guillaume Guillaume ·  26 juin 2009, 12:25

Bonjour Charlotte, merci de votre vigilance et d'avoir pris la peine d'apporter des précisions sur ces envois à répétition.

Je pense qu'il faudrait ajouter un (double) opt-in partenaire pour Allo Apéro, bien qu'il s'agisse du même groupe que Chaud Devant. Il y a une différence entre la newsletter d'une enseigne et un e-mailing commercial d'une autre, d'autant plus qu'il n'est pas indiqué sur le site d'Allo Apéro le lien entre vos deux sociétés.

Il faudrait donc :
- revoir votre boucle d'envoi de la newsletter, qui ne tient pas compte de la case décochée,
- revoir les conditions de stockage des e-mails utilisés dans cette boucle, qui ne tiennent pas non plus compte des mises à jour effectuées par vos clients,
- d'ajouter un opt-in partenaire pour les envois du type Allo Apéro.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

Universal Blu-ray Pure Audio - courtesy CNET.fr

Universal Music voyage dans le passé avec le Blu-ray Pure Audio

Écouter Zazie en 24 bits/96 kHz devait manquer aux audiophiles purs et durs pour qu'Universal Music se dise qu'il était temps de lancer une gamme de Blu-ray audio savamment baptisée Pure Audio. Vraie nouveauté ou bien redite des Super CD ou autres DVD audio ?

Lire la suite

Capture d'écran de la publicité Sosh sur Facebook

Quand Facebook vous prend pour un panneau publicitaire

Ces dernières années, le réseau des réseaux n'a eu de cesse d'expérimenter de nouvelles formes de publicité afin de monétiser l'énorme activité de ses membres. Au point parfois de transformer critique en publicité intrusive.

Lire la suite